Bien débuter en astronomie

L'astronomie expliquée simplement
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LES RÉFRACTEURS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: LES RÉFRACTEURS   Mar 3 Avr - 14:01

Les lunettes simples sont dotées d'un objectif composé de 2 lentilles de forme et de composition différentes. Selon la qualité de leur réalisation, ces instruments donnent des images plus ou moins correctement débarrassées du halo multicolore de l'aberration chromatique et corrigées des aberrations géométriques. On trouve des lunettes simples de 50 à plus de 100 mm de diamètre. Dans les petits diamètres, ce sont les instruments les moins onéreux pour les débutants et ils permettent des observations raisonnablement bonnes. En dessous de 80 mm de diamètre, les lunettes simples sont souvent livrées avec une monture azimutale sommaire ou, pire, avec un petit trépied de table dont les vibrations continuelles dégradent considérablement les images.

Avantages : les petits lunettes simples (50 ou 60 mm) ne coûtent vraiment pas très cher ; elles sont facilement transportables ; leur tube fermé permet d'éviter dans une large mesure les turbulences liées aux échanges thermiques entre l'air extérieur et l'air du tube ; l'optique, réglée à vie en usine, ne nécessite aucune maintenance (à moins qu'elle ne subisse un accident) ; naturellement, il n'y a pas d'obstruction centrale.

Inconvénients : les lunettes simples de tout diamètre ne sont que partiellement corrigées des aberrations (chromatique et de sphéricité) ; il faut un trépied haut, et donc encombrant, pour observer dans une position satisfaisante, ce qui n'est d'ailleurs jamais le cas vers le zénith, sauf si l'on dispose d'un pied-colonne.

Les lunettes semi-apochromatiques et apochromatiques possèdent un objectif à 2 ou 3 lentilles. Le progrès majeur par rapport aux objectifs des lunettes simples vient de l'utilisation d'une lentille en fluorine (cristal de bifluorure de calcium), ou de son équivalent (verre ED), qui permet une correction presque parfaite de l'aberration chromatique. Les images sont d'une très grande finesse, et les résultats exceptionnels pour l'observation planétaire et pour la résolution des structures les plus fines sur la Lune. Autre progrès : ces objectifs ont été calculés de telle sorte que leur focale soit la plus courte possible. Il n'était pas rare, auparavant, de trouver des lunettes dont le rapport Focale/Diamètre était de l'ordre de 15. Les lunettes apochromatiques ont un rapport f/D compris entre 5 et 10, ce qui les rend beaucoup plus légères et diminue d'autant la taille et la masse de la monture pour le plus grand confort de l'utilisateur. Les amateurs les appellent familièrement les " apos " et louent avec enthousiasme leurs qualités, tout en regrettant avec la même force leur prix élevé ; les " apos " coûtent en effet beaucoup plus cher que les lunettes simples de même diamètre.

Avantages : une remarquable finesse des images qui sont parfaitement corrigées des aberrations habituellement liées aux réfracteurs ; les images sont piquées, contrastées et bien supérieures à celle d'un télescope de même diamètre, voire parfois d'un diamètre supérieur ; la courte longueur focale donne des instruments très maniables, légers et faciles à transporter.

Inconvénient : les apochromatiques sont vraiment très (trop ?) coûteuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-astronomie.activebb.net
 
LES RÉFRACTEURS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bien débuter en astronomie :: OBSERVATIONS :: Petits cours d'optique...-
Sauter vers: